Pour ou contre le robot aspirateur ?

Pour ou contre le robot aspirateur ?

Passer l’aspirateur en laissant la machine travailler seule, cela vous tente ? C’est ce que proposent aujourd’hui les aspirateurs robots, véritables petits concentrés de technologie, qui repèrent seuls les endroits sales de votre appartement, avant d’y dévorer la poussière. Ils ont le vent en poupe, mais sont-ils de véritables aide-ménagères, ou de simples petits gadgets ? La rédaction OVELIA fait le point.

Le robot aspirateur, la nouvelle machine du quotidien…

Une propreté quotidienne

La plupart des robots peuvent être programmés pour travailler quotidiennement. Alors que l’on a généralement guère envie de passer l’aspirateur tous les jours, le robot ne rechigne jamais à la tâche. Vos sols sont ainsi toujours propres, sans que vous n’ayez à faire d’efforts. L’air de votre lieu de vie n’en sera que meilleur, d’autant que le robot ne soulève pas de poussière sur son passage.

Efficace sur de nombreuses surfaces…

L’aspirateur robot se montre généralement aussi efficace, qu’un aspirateur classique. Il détecte les endroits très sales et n’hésite pas à y faire plusieurs passages. Il nettoie le long des murs et dans les coins grâce à ses brosses latérales. Cheveux, peluches, poils d’animaux… Rien ne lui résiste ! Il fonctionne sur toutes les surfaces, avec une mention spéciale pour les tapis et moquettes, qui en ressortent propres comme neufs.

… également pour les matelas

Vous dormez dessus, et ils sont pourtant très souvent des nids à poussières et à acariens… Avec le robot aspirateur, plus de problème… La petite machine travaille même sur ce type de surface, et ne fera qu’une bouchée de toutes les saletés sur et dans le matelas. Il en sera de même pour vos fauteuils et vos canapés.

Mais attention ! Elle n’accomplit aucun miracle !

Un prix prohibitif

Si vous le souhaitez véritablement efficace, il va falloir y mettre le prix. Comptez en moyenne 300 euros pour un aspirateur robot qui vous servira vraiment, et vous suivra dans la durée. Tenez-vous éloigné des modèles à bas prix de moins bonne qualité, que vous ne tarderez pas à ranger au placard en reprenant votre vieux modèle.

Un besoin d’entretien régulier

Comme bien d’autres nouvelles technologies, le robot aspirateur fonctionne tout seul… Mais pas éternellement. Pour le conserver le plus longtemps possible, il va falloir l’entretenir convenablement. Vider le bac à poussière, bien sûr, mais également nettoyer les capteurs, changer les filtres, nettoyer la brosse principale et les roulements de temps en temps… De même que changer la batterie, en moyenne, tous les 500 à 1000 cycles.

Une nécessité d’adapter son lieu de vie au robot

Et oui ! Ils agissent tout seuls, mais n’ont pas non plus le cerveau de l’humain… Les robots aspirateurs détestent les câbles, qu’il vous faudra ranger convenablement. Ils ne passent pas dans les endroits trop étroits où ils n’ont pas la place de se faufiler, et ne s’aventurent pas sous les meubles. Ils ne descendent pas les escaliers, et ne franchissent pas non plus les seuils de portes au-delà de 2cm de hauteur… Les sols mouillés ou humides lui sont également interdits, au risque de les rendre inutilisables.

Vous connaissez désormais tous les avantages et les inconvénients de ces nouveaux robots aspirateurs. Créés pour vous simplifier le travail, ils ne sont, comme beaucoup, pas encore capables de se passer complètement de l’intervention humaine. Un choix optimal pour un usage quotidien, mais sachez que cela ne remplacera jamais un ménage régulier. Pour cela des services OVELIA sont à votre disposition. N’hésitez pas à vous renseignez à l’accueil de votre résidence pour plus d’informations sur le ménage à domicile !

Crédits Photo : Fotolia

Des articles qui pourraient vous intéresser