La téléassistance, comment ça marche ?

La téléassistance, comment ça marche ?

Être retraité, ce n’est pas être inactif ! De nombreux seniors continuent à avoir une vie bien occupée après la retraite. Tant mieux : c’est un signe que le moral est bon ! Mais il vient un moment où des problèmes de santé peuvent apparaître. Il faut alors sécuriser au maximum le quotidien et prévenir les conséquences des chutes. C’est là que la téléassistance entre en jeu, et les résidences OVELIA sont à la pointe en la matière.

Quel est le principe de la téléassistance ?

L’un des plus grands dangers pour les personnes âgées, notamment isolées : les chutes et les malaises. Encore plus lorsque l’on sait que l’attente au sol de l’arrivée d’un proche ou des secours peut avoir de terribles conséquences : déshydratation, hypothermie, voire embolie pulmonaire ou thrombophlébite…

C’est pour éviter ces soucis que la téléassistance a été inventée. Ce système électronique, relié à un centre opérateur, est destiné à porter assistance aux personnes âgées confrontées à un problème médical aigu et soudain, ou à une perte d’autonomie suite à une chute ou à un malaise.

À quoi ça ressemble ?

Aujourd’hui, la téléassistance est un système mature, quoique encore mal connu du grand public. Elle existe sous plusieurs formes qui peuvent être complémentaires.

La téléassistance classique

Un dispositif est connecté au téléphone de la personne. Celle-ci peut déclencher un appel d’urgence en appuyant sur un petit émetteur radio porté au coup ou au poignet.

La téléassistance mobile

Ce n’est pas parce que l’on est âgé que l’on ne doit pas sortir de chez soi, n’est-ce pas ? C’est l’idée de cette version nomade de la téléassistance, qui utilise des technologies semblables à celles des téléphones portables, ainsi qu’une puce GPS pour une localisation rapide en cas de pépin.

La téléassistance active

Différents capteurs sont installés dans la maison. Lorsqu’ils détectent une situation anormale (un passage rapide de la station debout à celle allongée au sol — une chute, en clair), ils émettent un signal d’urgence qui prévient les secours.

La téléassistance vidéo

Elle permet d’entrer en contact avec une plateforme d’assistance par le son et par l’image. Cela se fait à travers une webcam. L’avantage ? La personne qui répond à l’appel d’urgence peut se faire rapidement une idée de l’urgence de la situation.

Et dans les résidences OVELIA ?

Pour garantir la sécurité des habitants, les résidences OVELIA ont fait le choix d’équiper chacun des résidents d’un médaillon relié à système de téléassistance, permettant d’émettre un appel d’urgence 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Le transmetteur est en lien avec un plateau d’écoute médicalisé installé au sein du SAMU, qui permet de traiter avec efficacité et sans délai les situations inquiétantes ou dangereuses. C’est la garantie d’une prise en charge efficace, d’autant plus que chaque résident dispose d’un dossier médical complet qui s’affiche sur les écrans des opérateurs au moment où l’appel est émis.

Une protection efficace et rassurante

En France, on estime à 500 000 le nombre de personnes équipées d’un système de téléassistance. Ce qui n’est pas un effet de mode, mais bien la preuve que ce type de dispositif rassure. Et pour cause : la téléassistance constitue une protection efficace contre les conséquences des accidents.

Trois chiffres suffisent pour s’en convaincre : la téléassistance diminue de 80 % le risque de décès résultant d’une chute ; elle réduit de 26 % le risque d’hospitalisation après être tombé ; enfin, en cas de séjour à l’hôpital, les patients équipés de téléassistance au moment de la chute y restent un quart moins longtemps que les autres.

La téléassistance n’est donc pas une solution pour empêcher les accidents. Il s’agit d’une sécurité, un peu comme un airbag ou une ceinture de sécurité dans une voiture, lesquels n’empêchent pas les routes de glisser mais réduisent les conséquences d’une collision.
Pouvoir appeler les secours à toute heure en cas de besoin, c’est donc le principe de la téléassistance. De quoi rassurer tout le monde : ceux qui en sont équipés et… les proches, qui sont souvent ceux qui s’inquiètent le plus, n’est-ce pas ?

Crédits photo : Fotolia

Des articles qui pourraient vous intéresser