Rencontre avec Marine de Fontanges, directrice des Balcons des Minimes

Rencontre avec Marine de Fontanges, directrice des Balcons des Minimes

OVELIA vous propose une série dédiée aux directrices de ses résidences seniors. Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Marine de Fontanges, directrice des Balcons des Minimes à Toulouse depuis 2016 et arrivée chez OVELIA en 2014.

Pouvez-vous rapidement nous présenter la résidence des Balcons des Minimes ?
La résidence des Balcons des Minimes a ouvert le 1er février 2012. Récente, elle est aussi très bien située. Nous sommes en effet en plein coeur du quartier des Minimes, qui est bien desservi par les transports en commun et à deux pas des commerces de proximité. Tout ce qu’il faut pour une jolie petite vie de quartier !

Comment avez-vous intégré la résidence des Balcons des Minimes ?
À l’origine, j’ai débuté ma carrière professionnelle dans le secteur de l’immobilier mais j’ai, dans le temps, eu envie de m’éloigner de l’aspect commercial de ce métier. Le temps d’un séjour au Royaume-Uni pour prendre du recul sur mon projet professionnel, je suis ensuite revenue en France avec un projet : travailler dans un secteur mêlant gestion et relations humaines.

Au départ, je suis entrée chez OVELIA pour effectuer un remplacement. J’ai adoré le concept et j’ai finalement passé deux ans en tant qu’assistante administrative de la résidence. Ce poste a été une vraie chance car il m’a permis d’être au coeur du métier et d’observer le quotidien de chacune des équipes. J’ai été au contact des résidents, je me suis chargée des animations, du service à la personne, de la gestion locative… J’avais formulé le souhait d’évoluer au sein de la résidence : quand la situation s’est présentée, j’ai donc pris le poste de directrice.

Quel est le petit plus de la résidence des Balcons des Minimes ?
C’est avant tout la convivialité, avec un côté familial ! L’organisation des espaces fait de l’accueil le point central de la résidence. Ça vit, ça circule. Entre les résidents qui vaquent à leurs occupations et la salle d’activités située juste à côté… le hall et l’accueil sont de vrais lieux de passage, sécurisés bien sûr, mais tout de même très vivants.

De mon côté, je mets un point d’honneur à entretenir de vraies relations de confiance, non seulement avec mon équipe mais aussi avec les résidents. Mes deux années passées à l’accueil m’ont permis de bien les connaître ! Maintenant que je suis passée responsable, je fais le nécessaire pour passer un maximum de moments avec eux – même si c’est un peu plus compliqué avec mon emploi du temps. J’essaie toujours de faire une apparition pendant les animations, et de leur montrer que je suis disponible en cas de besoin.

En savoir plus sur la résidence des Balcons des Minimes

Quelles sont les animations organisées aux Balcons des Minimes ?
Nous proposons des activités toutes les semaines ou tous les quinze jours. D’une part, les activités “classiques” OVELIA comme l’aquagym, la gym douce, l’initiation à l’informatique, les sessions de jeux de société… mais aussi des activités plus propres aux Balcons des Minimes. C’est notamment le cas de nos ateliers créations, de nos ateliers floraux ou encore de l’atelier théâtre, mis en place pour la première fois cette année.

Ce sont souvent les mêmes résidents qui participent aux ateliers : on essaie donc de diversifier les activités pour inciter tout le monde à sortir de chez lui. Pour favoriser le lien social des résidents et diversifier leurs interactions, nous avons par exemple mis en place un partenariat avec une association de bénévoles qui viennent chaque lundi après-midi jouer au bridge avec eux.

Mon métier me permet de vivre de très beaux moments ! Pour l’anniversaire des 5 ans de la résidence, nous avons fait une surprise aux résidents et avons repris “Tu verras” de Claude Nougaro en revoyant les paroles pour OVELIA, en parlant des équipes et des résidents. C’était un moment très émouvant : cette chanson parlait de leur quotidien et les a vraiment touchés.

Des projets pour la résidence des Balcons des Minimes ?
Nous sommes en train d’étudier la mise en place d’un projet intergénérationnel, en partenariat avec le Secours Populaire. L’idée serait de proposer un genre de tutorat pour du soutien scolaire, une à deux fois par semaine.

Merci à Marine de Fontanges pour son témoignage ! N’hésitez pas à découvrir les autres témoignages disponibles sur le magazine OVELIA : résidents, protagonistes du quotidien, directrices des résidences… Vous avez l’embarras du choix.

Je veux faire un séjour test !

Des articles qui pourraient vous intéresser