Rencontre avec Sabine Fauth, directrice du Jardin des Deux Rives

Rencontre avec Sabine Fauth, directrice du Jardin des Deux Rives

OVELIA continue sa présentation des directrices des résidences seniors. C’est cette fois au tour de Sabine Fauth de prendre la parole. En poste depuis juillet 2016, elle nous parle du quotidien et de son rôle dans cette résidence située à Strasbourg, à quelques mètres de la frontière allemande.

Pouvez-vous rapidement nous présenter la résidence du Jardin des Deux Rives ?
La résidence du Jardin des Deux Rives a ouvert en 2014 et se trouve à quelques minute du centre ville, sur les berges du Rhin. Comme toutes les autres résidences OVELIA, elle est accessible en transports en commun : une station de tramway au pied de la résidence va d’ailleurs bientôt être inaugurée !

Il faut savoir que nous nous trouvons dans un vieux quartier de Strasbourg, qui est en pleine réhabilitation. Il y a donc de nombreuses habitations aux alentours, des commerces qui ont ouvert leurs portes et un regroupement de 3 cliniques strasbourgeoises à proximité. C’est très sécurisant pour nos résidents.

Comment avez-vous intégré la résidence des Jardins des Deux Rives ?
À l’origine, je viens du monde hôtelier. Après avoir passé 20 ans dans ce secteur, je me suis tournée vers les résidences de services, en gérant une résidence mixte étudiants-appart’hôtel à Strasbourg. Je suis restée à ce poste pendant 3 ans puis j’ai saisi l’opportunité de faire l’ouverture d’une résidence seniors (NDLR : d’une autre filiale) à Colmar.

Cette première expérience dans l’univers seniors a été un véritable challenge ! J’ai passé 6 ans à ce poste de gestionnaire, ce qui m’a laissé le temps de découvrir les clés du métier. Puis j’ai entendu parler du concept OVELIA et d’une résidence qui allait ouvrir à Strasbourg. J’ai tenté ma chance et j’ai été acceptée sur le poste !

Quel est le petit plus de la résidence des Jardins des Deux Rives ?
Notre cadre privilégié ! La résidence a une magnifique vue sur un grand parc, sur le Rhin et se trouve à 200 mètres de la frontière allemande. Globalement, notre région est riche de beaux paysages : campagne, montagne… il y en a pour tous les goûts. Sans compter que nous mettons en place une navette hebdomadaire à destination de l’Allemagne, pour que nos résidents puissent y faire leurs courses. Un vrai plus pour nos alsaciens, qui sont très attachés au pays voisin.

Quelles sont les animations organisées au Jardin des Deux Rives ?
Nous faisons régulièrement appel à des intervenants extérieurs. Actuellement, une intervenante propose des cours d’aquarelle une fois tous les 15 jours. Nos résidents peuvent également assister à des cours de yoga, de relaxation, d’aquagym et de sophrologie – autant de cours qui les aident à lâcher prise.

Pour nous, il est primordial d’ajouter de l’intergénérationnel dans le quotidien des seniors. Ils ont besoin de côtoyer la jeunesse ! Il se trouve que nous avons la chance d’avoir des écoles maternelles et primaires dans le quartier : nous faisons donc en sorte d’organiser des activités avec les enfants.

Plus globalement, nous faisons souvent des sorties en extérieur, surtout une fois revenus les beaux jours. Nous sommes déjà allés au Planétarium, au Musée du chocolat, au marché de Noël, nous avons passé une journée en montagne… Il est essentiel de maintenir ces moments de partage en dehors de la résidence car on y découvre les seniors sous un nouveau jour ; j’essaie d’ailleurs de les accompagner un maximum lors de ces sorties.

Un joli souvenir à partager ?
En décembre, les enfants sont venus à la résidence pour chanter des chants de Noël aux résidents. C’était un vrai moment de convivialité et de bonheur, et sûrement l’un de mes plus beaux souvenirs au sein du Jardin des Deux Rives.

Des projets pour la résidence du Jardin des Deux Rives ?
Nous allons prochainement organiser une chasse aux oeufs avec les enfants, à l’occasion de Pâques. Et fin avril, la station de tramway sera inaugurée au pied de la résidence. Le quartier va célébrer l’événement… et nous allons mettre la main à la pâte ! Au programme : des animations dans la résidence, une intervention d’un groupe de danse de salon, du tai-chi et de la zumba pour seniors. L’Allemagne participe aussi aux célébrations : on espère avoir une visite de nos voisins !

Merci à Sabine Fauth pour son témoignage ! Le sujet vous a plu ? Découvrez les témoignages des autres directrices de résidences au fil de nos pages 😉

Des articles qui pourraient vous intéresser