Assurance emprunteur : ce qu’il faut savoir

Assurance emprunteur : ce qu’il faut savoir

Parce qu’il n’y a pas d’âge pour investir dans la pierre, vous pouvez à tout moment souscrire un crédit immobilier auprès d’un établissement bancaire. Mais vous devez dans le même temps penser à l’avenir : que ferez-vous avec votre prêt immobilier en cas d’imprévu ? Les incidents de la vie sont une réalité, et il pourrait arriver de ne plus pouvoir assumer le remboursement de vos mensualités d’emprunt immobilier. Heureusement, l’assurance prêt immobilier est là pour vous protéger contre les aléas de l’existence.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

Que vous souhaitiez investir dans une résidence principale ou secondaire, vous devez contracter une assurance emprunteur. Celle-ci vous protège contre les incidents de la vie qui pourraient vous empêcher de rembourser partiellement ou totalement vos mensualités, par exemple : un départ anticipé, une incapacité de travail temporaire ou permanente, une période de chômage, etc. Ainsi, vous êtes assuré de conserver votre bien même en cas de défaut de remboursement de votre emprunt immobilier.

L’assurance crédit immobilier couvre également l’établissement prêteur dans les mêmes circonstances. C’est pourquoi, bien que l’assurance emprunteur ne soit pas une obligation légale, très peu de banques consentiront à vous octroyer un crédit immobilier sans cette garantie.

Auprès de qui souscrire une assurance prêt immobilier ?

Vous pouvez choisir de souscrire une assurance de prêt immobilier auprès de l’établissement qui vous octroie votre emprunt immobilier. Dans ce cas, la banque pratique ce qu’on appelle une « assurance groupe » ou « contrat de groupe » : les risques sont mutualisés pour tous les emprunteurs, sans distinction. Il y a donc de fortes chances que ce contrat d’assurance vous revienne cher.

Découvrez nos autres articles sur l’immobilier

Or, depuis la loi Lagarde, l’emprunteur a le droit de choisir son assurance : c’est le principe de la délégation d’assurance. Vous pouvez ainsi faire jouer la concurrence et opter pour un contrat auprès d’un autre établissement. Si vous avez déjà signé, il vous est également possible (en vertu de la loi Hamon) de résilier votre assurance à chaque date anniversaire du contrat pour en choisir une autre (ou renégocier avec votre banquier celle que vous avez déjà).

Existe-t-il une garantie de crédit immobilier spécialement pensée pour les seniors ?

La souscription d’un emprunt immobilier après 60 ans est de plus en plus fréquente, et pour cause : avec des revenus récurrents et stables, une épargne renouvelée et un taux d’endettement minime ou inexistant, les seniors sont des emprunteurs en or. Seul hic : les banques ont tendance à limiter la couverture de l’assurance emprunteur à un âge (entre 70 et 80 ans selon les établissements) qui ne permet pas toujours de couvrir jusqu’au terme du crédit immobilier.

Il existe toutefois deux solutions :

  • Contracter une assurance prêt immobilier senior : la banque accepte alors d’allonger la durée de couverture contre un coût supplémentaire (hausse du taux d’emprunt et/ou du taux d’assurance emprunteur) ;
  • User de la délégation d’assurance pour souscrire auprès d’un autre prestataire, les contrats externes offrant souvent des couvertures jusqu’à des âges plus avancés (85, voire 90 ans).

Vous avez un projet d’investissement immobilier ? Vous désirez en savoir plus sur l’assurance emprunteur ? Contactez un conseiller-vente OVELIA pour plus d’informations !

Crédits photo : Pixabay.com (stevepb)

Des articles qui pourraient vous intéresser