Investissement en résidence senior : les indicateurs sont au vert pour 2018 !

Investissement en résidence senior : les indicateurs sont au vert pour 2018 !

Les résidences services seniors bénéficient aujourd’hui d’un marché en pleine expansion. Poussé par des dispositifs de défiscalisation comme la loi Censi-Bouvard, l’investissement en résidence senior attire un nombre grandissant de candidats à l’investissement immobilier en raison de ses avantages : réduction d’impôts, rendement immobilier locatif élevé et retour sur investissement assuré. Toutefois, alors que les taux de crédit remontent et que les prix augmentent, sera-t-il toujours aussi intéressant d’investir en résidence senior en 2018 ?

Les bonnes perspectives de l’investissement en résidence senior en 2018

L’investissement en résidence senior vaudra-t-il toujours le coup en 2018 ? En pleine expansion, le marché répond par un « oui » franc et net. Une étude CBRE montre que 130 établissements verront le jour en 2018, contre 77 seulement entre 2014 et 2016. Le nombre de biens immobiliers disponibles monterait ainsi à 78 000, contre 45 000 actuellement. De plus, les seniors pourraient représenter 30 % de la population française d’ici à 2040, ce qui assurera aux investisseurs des revenus complémentaires grâce aux loyers.

À lire aussi : Hausse des taux – 4 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier locatif.

Autant dire que la perspective d’un investissement immobilier locatif dans ce type de résidence reste fort attractif. Le développement rapide du marché permet de compter sur un rendement immobilier locatif important, tandis que le retour sur investissement est garanti puisque ces biens sont amenés à prendre de la valeur – ce qui autorise à imaginer une belle plus-value immobilière à la revente. En tout état de cause, investir en résidence senior devrait donc rester une opération rentable.

Prolongement de la défiscalisation Censi-Bouvard

Devenir propriétaire d’un bien immobilier locatif est un pas important, et la bonne santé du marché n’est pas un argument suffisant en soi. Ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier ont besoin d’être incités par des dispositifs attractifs de défiscalisation immobilière, à l’image du Censi-Bouvard. Il est donc bon de savoir que cette loi a été prolongée jusqu’à fin 2018, au prix de quelques aménagements.

En vertu du Censi-Bouvard, l’investissement immobilier en résidence de services permet de bénéficier d’avantages fiscaux importants, dont une réduction d’impôts de 11 % sur le prix d’acquisition du bien, répartie sur neuf ans (et plafonnée à 300 000 euros d’investissement locatif par an). En contrepartie, l’investisseur immobilier doit louer le bien pendant cette même période – tout en touchant des revenus locatifs. Autre condition : il doit investir dans un logement neuf ou rénové.

Portrait mystère : Quel est le profil du locataire idéal ?

Ce prolongement permet donc d’envisager un investissement en résidence senior avec sérénité. Il vient s’ajouter au bon retour sur investissement permis par ce type de placement immobilier. Ainsi qu’à un excellent rendement locatif, car les résidences seniors ont des qualités qui les rendent attractives aux yeux des résidents : elles sont installées à proximité des centres-villes, proposent des locations meublées et offrent de nombreuses activités.

En outre, il faut noter que le dispositif Pinel a subi des aménagements plus lourds. En 2018, la loi Pinel ne concernera plus que les zones tendues, aux dépens des territoires ruraux. Il sera donc d’autant plus intéressant d’investir en résidences seniors, situées en zones urbaines, et de profiter de la niche fiscale Censi-Bouvard (et des avantages du statut LMNP).

En somme, tous les indicateurs sont au vert pour un investissement en résidence senior en 2018. Si vous souhaitez en savoir plus avant d’investir dans l’immobilier locatif, prenez contact avec nos experts OVELIA : ils vous accompagneront tout au long de votre projet immobilier !

Découvrez la lise des résidences seniors OVELIA où investir !

Crédits photo : Pixabay / TeroVesalainen.

Des articles qui pourraient vous intéresser